© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon
Qu’est-ce que l’éducation spirite pour l’enfance et l’adolescence ?

​ 1. Concept :

 

L’objectif principal de ce projet est de tenter de répondre aux besoins fondamentaux pour l’épanouissement des enfants et des jeunes en général et à la lumière de la philosophie spirite, en favorisant la qualité des relations dans la famille, qui est la principale cellule de la société.

 

2. Objectif de l’éducation spirite

 

« C’est par l’éducation, plus que par l’instruction que l’Humanité se transformera. »

Allan Kardec

 

Aujourd’hui encore, dans le langage écrit et parlé, les termes « éducation » et « instruction » sont confondus et le premier est utilisé à la place du deuxième.

L’éducation comprend l’instruction, mais cette dernière peut exister sans l’éducation.

L’instruction est plus précisément l’apprentissage de la connaissance ; l’éducation, c’est l’apprentissage de la vie ; l’instruction forme le talent, l’éducation le caractère. La mission de l’éducation est plus élevée, son art est plus difficile.

Instruire, c’est enrichir l’Esprit avec une certaine quantité de connaissances, dans un ou plusieurs domaines.

Éduquer, c’est développer les capacités de l’Esprit, non seulement par l’acquisition du savoir, mais plus particulièrement la formation et la consolidation du caractère ; parmi les divers aspects de notre développement, c’est un facteur vital de notre quête d’évolution et d’équilibre.

Par conséquent, éduquer doit être un acte qui éveille dans l’équilibre toutes les forces de l’âme. L’éducation doit s’adresser au sentiment et l’instruction à l’intelligence, pour former des personnes épanouies.

 

3. Philosophie spirite et Éducation

 

La codification spirite, d’après Allan Kardec, est une science qui démontre par l’étude empirique l’existence des Esprits et leur influence sur le monde ; c’est aussi une philosophie évolutionniste et réincarnationniste qui propose une vision universelle du monde et une représentation de l’être humain dans son intégralité ; le spiritisme refait une lecture du christianisme centrée sur les valeurs morales et sur la relation directe de l’homme avec Dieu.

 

Mais au-delà de ces trois dimensions, ou bien grâce à elles, le spiritisme a un caractère éminemment pédagogique. Non seulement parce que son fondateur, Denisard Hippolyte Léon Rivail, plus connu sous le nom d’Allan Kardec, était un grand pédagogue français, adepte de la méthodologie de Pestalozzi, mais également parce que la base de la philosophie spirite est une proposition d’éducation de l’Esprit.

 

Enseignement hautement rationnel, la philosophie spirite dispose de nombreuses ressources pour orienter l’éducation par une philosophie qui explique la vie présente, ouvre tous les horizons, traite des intérêts les plus nobles et est dotée d’un idéal en mesure de favoriser le progrès véritable.

 

Si l’on élargit les domaines de l’éducation au monde spirituel, elle acquiert une dimension encore plus vaste et se distingue par des objectifs de haute portée et d’une grande valeur morale. Du point de vue de l’enseignement spirite, l’éducation ne se limite pas à la période qui va du berceau à la tombe ; elle commence avant la naissance et se poursuit après la mort du corps physique. C’est l’action constante et ininterrompue qui fait que les êtres changent, elle les aide à gravir l’échelle évolutive, à parcourir le chemin de la perfection dans la sphère infinie du temps.

 

Celui qui s’éduque a suffisamment de temps devant lui pour atteindre l’idéal de l’éducation spirite, car il poursuit des objectifs à long terme et met en action tout son potentiel pour atteindre les plus purs idéaux de la vie. Il sait où il va. Celui qui sait quelle direction prendre, chemine d’un pas plus sûr et surmonte beaucoup mieux les adversités.

 

4. Objectifs de l’éducation à la lumière de la philosophie spirite

 

« La connaissance de soi-même est donc la clef de l’amélioration individuelle ».

Allan Kardec – Livre des Esprits – question 919

 

Sur la base de ces informations, les objectifs de l’éducation spirite des enfants et des adolescents sont les suivants :

 

  • Favoriser les relations des enfants et des jeunes par des activités mixtes et mettre en place des passerelles entre les tranches d’âge ;

 

  • Proposer aux enfants et aux jeunes d’étudier les principes de base des lois naturelles et divines qui dirigent l’univers ;

 

  • Donner aux enfants et aux jeunes l’occasion de se découvrir en tant qu’être intégral, critique, participatif, héritier de lui-même, citoyen de l’univers, acteur de la transformation de son environnement en tant qu’être en évolution.

 

Éduquer est donc, d’après la conception spirite, non seulement transmettre des connaissances, mais aussi accompagner l’enfant et l’adolescent dans une atmosphère de responsabilité et de respect.

 

« On a cru longtemps en avoir fait assez en répandant l’instruction ; mais l’instruction sans l’enseignement moral est impuissante et stérile. Avant tout, il faut faire de l’enfant un homme, un homme comprenant ses devoirs comme il comprend ses droits. »

(Christianisme et Spiritisme – Item XI Rénovation – Léon Denis)

 

​ 5. Notions de base

 

Ce projet adopte les pensées, règles et concepts suivants qui serviront de base pour toutes les activités :

 

· L’éducation est le moyen par excellence de favoriser l’intégration sociale.

· L’éducation spirite considère l’homme intégral sous ses aspects spirituel, mental, physique, émotionnel ;

· L’éducation spirite adopte un modèle pédagogique tourné vers l’éducation de l’Esprit immortel et son autonomie intellectuelle et morale ;

· Nous sommes tous des éducateurs grâce à notre capacité à nous influencer les uns les autres, indépendamment de notre rôle dans le contexte général ;

· L’objectif de l’éducation, c’est l’homme, quelle que soit sa situation ou la condition dans laquelle il se trouve ; il pense, crée et construit le monde, il échange des points de vue, invente le futur, c’est un être moral et engagé, libre et autodéterminé ;

· Les programmes et les activités valorisent les contenus qui stimulent la pensée constante, l’être et l’agir sont placés dans leur contexte en évoquant le développement personnel.

 

« L’enfant est un champ qui attend, le jeune est un champ fécondé, l’adulte est un champ en production. La qualité de la récolte dépend de la semence. »

(Amélia Rodrigues – Livre Thérapeutique d’Urgence – Divaldo Franco)

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now